Menu

8 leviers Achat pour réduire le Besoin en Fond de Roulement !

Après les gains financiers, le Besoin en Fond de Roulement (BFR) est un indicateur financier pour lequel les directions ont des attentes fortes auprès de leur service Achat.

Pour rappel, le BFR correspond au besoin nécessaire à l’organisation pour financer son cycle d’exploitation, c’est à dire son financement à court terme. En effet, il y a des décalages de trésoreries entre les entrées et les sorties de liquidité : nous achetons avant de vendre.
Le BFR correspond aux ressources financières nécessaires pour combler ce décalage. Il est calculé comme tel: BFR = Stocks + Créances clients – Dettes fournisseurs (et autres dettes sociales et fiscales, volontairement exclues de ce post).

A la lecture de la formule de calcul, les actions que peuvent mener les achats pour réduire le BFR semblent réduites. En effet, nous ne pouvons avoir d’actions sur les créances clients, la définition des niveaux de stocks ne dépend que très rarement de notre périmètre exclusif et les dettes fournisseurs, c’est à dire les conditions de paiement, sont très encadrées notamment par la loi LME…

Néanmoins, en exploitant quelques leviers nous pouvons contribuer à la diminution du BFR, en voici un listing non-exhaustif:

1er levier: Réduction des prix d’Achat

Tout simplement, une réduction des prix d’Achat amène mécaniquement une baisse des dettes fournisseurs mais aussi de la valorisation des stocks (matière, en cours et produits finis) puisqu’en conservant les mêmes quantités achetées et stockées, leur valorisation diminue.

2ème levier: Négocier à la baisse les minima de commande

Comme pour le levier précédent, la réduction du minimum de commande permet de réduire les stocks et, dans une moindre mesure, les dettes fournisseurs. Ici la valorisation reste identique, on diminue les quantités.

3ème levier: Négocier une augmentation des délais de paiement (quand cela est possible!)

Attention: bien mesurer l’impact de cette action sur les finances de votre fournisseur, lui aussi veille au bon équilibre de son BFR, cette action aura un impact sur son poste « créances clients »! Néanmoins, une revue des conditions de paiement que vous avez avec vos fournisseurs peut vous permettre de déceler quelques anomalies comme un paiement de 30% à la commande qui pouvait s’expliquer au démarrage d’un projet mais pas après 3 ans de collaboration…N’oubliez pas aussi la législation…N’allez pas proposer à un transporteur routier un délai de paiement à 60 jours! Cette action aura un impact sur les dettes fournisseurs.

4ème levier: Négocier des stocks de consignation

Un stock de consignation est un stock situé dans vos locaux ou celui d’un tiers que vous avez défini, qui appartient à votre fournisseur et pour lequel la facturation s’établit dès la sortie du stock pour consommation. En clair, c’est le fournisseur qui supporte les coûts de stockage. La mise en place de ce type de stock a un impact sur le poste stock.

5ème levier: Négocier une réduction des délais de livraison avec vos fournisseurs

Une réduction des délais de livraison fournisseurs entraînera une réduction de vos stocks, en effet dans le dimensionnement des stocks, le délai de livraison fournisseur est un paramètre important, la diminution de celui-ci aura un impact sur vos niveaux de stocks.

6ème levier: Identifier les futurs stocks morts et rechercher une filière de revente

Surveiller le taux de rotation des codes articles en stock peut permettre d’identifier des potentiels stocks morts. Identifier et qualifier une filière pour les vendre permet de faire coup double: vous diminuez le poste stock et augmentez temporairement le poste créance client.

7ème levier: Établir ou affiner votre prévisionnel de commande afin de diminuer vos stocks

En travaillant conjointement avec la supply-chain et notamment les approvisionneurs, sur un prévisionnel le plus affiné possible, vous ajusterez au mieux vos niveaux de stocks. Même si cela n’est pas du ressort des Achats, proposer un changement de mode de gestion de stock peut également avoir un impact significatif sur le poste stock, vérifier avant que vos fournisseurs peuvent vous accompagner dans ce changement de gestion de stock.

8ème levier: Accompagner vos fournisseurs dans la réduction de leur temps de cycle

Que se soit leur cycle d’approvisionnement, de production…Toutes les réductions de temps de cycle auront un impact sur le BFR. Dans ce cas précis elles auront un double impact: sur le BFR de vos fournisseurs mais aussi sur le vôtre.

Enfin n’oubliez pas que ce ne sont pas les achats seuls qui sont les garants du BFR, une action de relances des factures impayées peut être parfois bien plus salutaire que toutes les actions décrites précédemment.

 

Ronan HASCOET
Directeur Pédagogique
CDAF Formation